Thème ou Tempo ?
une musique d'enfer !
Thiefaine – Suppléments de mensonge
Categories: Albums, Rock
Note de la rédaction
1 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 10
7 / 10
Loading...Loading...

Date de sortie : 28 février 2011
Label : Lilith

Pour illustrer avec paresse l’esthétique du dernier album d’une des plus belles plumes françaises, il suffit d’en reprendre certains titres : Fièvre résurrectionnelle, Lobotomie Sporting Club, Ta Vamp Orchidoclaste

« Vénéneux ! »

Entouré de compositeurs soigneux, le rockeur sexagénère dit s’être concentré sur les textes laissant à d’autres le soin des mélodies.

Résultat, un album bien inspiré, d’une élégante noirceur qui fit son succès. Illustré sur la pochette du disque torse nu et frontal, le phoenix renaît de ses cendres et nous gratifie de ses traditionnelles prédictions apocalyptiques où l’Homme ignore encore sa fin programmée.

Et même si certains morceaux sonnent comme une guérison après la fièvre, la musique reste une ode à la sombreur mélodique et l’ensemble a la beauté d’une rose noire… Vénéneux assurément !

Répondre

You must be logged in to post a comment.