Thème ou Tempo ?
une musique d'enfer !
From Gainsbourg to Lulu
Categories: Albums, Chanson
Note de la rédaction
1 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 101 vote, average: 7, 00 out of 10
7 / 10
Loading...Loading...

16 reprises parmi les plus célèbres chansons de Serge Gainsbourg, coloriées au feutre par Lulu et ses potes, le même Lulu qu’on voit en 1989 dans les bras de son père bourré de tendresse lors de sa prestation au Zenith de Paris : « il est mignon mon p’tit Lulu ! »

Lulu a grandi, il a 25 ans, est devenu pianiste, et décide aujourd’hui de briguer son héritage familial. Pas fou, le p’tit Lulu, s’entoure de collaborateurs… C’est qu’il en a des potes, Lulu… Marianne Faithfull, Vanessa Paradis, Johnny Depp, Matthieu Chedid, Angelo Debarre, Richard Bona, Scarlett Johansson, Iggy Pop, Ayo… et j’en passe ! Des acteurs, des chanteurs, des rockeurs, des manouches, des anciens mannequins… on dirait un revival We are the World !

Mais c’est bien à un vibrant hommage que Lulu se livre avec l’aide d’une riche palette d’associés qui apportent leur (re)lecture de l’œuvre du père sous le regard, on imagine attentif, du fiston.

« bel hommage, riche et coloré »

Il en résulte un joyeux bordel stylistique (jazz, rock, bossa, manouche, salsa…), avec certaines métamorphoses osées telles la reprise free jazz d’Intoxicated Man, Sous le soleil exactement devenu gigue irlandaise, ou cette formidable Javanaise salsa et puis d’autres orchestrations moins audacieuses, à l’image d’un Bonnie and Clyde un peu fadasse.

Un bel hommage, riche et coloré, auquel on ne pourra guère reprocher qu’un très léger manque d’audace sur certains morceaux, comme par peur du blasphème, ainsi qu’un chant mal assuré du fils Gainsbourg, qui livre malgré tout avec pudeur et élégance un aperçu métissé de longues années d’un rapport, qu’on imagine intime, avec chacune des chansons de son père.

Date de sortie : 14 nov. 2011
Label : Mercury Records

Répondre

You must be logged in to post a comment.